AA

M

M&A
Mergers & Acquisition. Terme anglais de Fusions et Acquisitions.

MBS
Mortgage Backed Securitites. Ce sont des titres financiers adossés à des prêts hypothécaires et regroupés au sein d’un pool.

M1
Composante de la masse monétaire (agrégat) désignant les dépôts à vue, les billets et les pièces.

MEDAF
Abréviation pour Modèle d’Equilibre des Actifs Financiers de l’anglais Capital Asset Pricing Model (CAPM). Ce modèle permet de donner une évaluation de la rentabilité espérée d’un actif en fonction du risque. L’hypothèse de base repose sur le fait que les investisseurs cherchent à maximiser la rentabilité de leur investissement en minimisant leur risque.

M2
Agrégat monétaire composé de M1 (voir plus haut) auquel on ajoute les différents livrets à court terme et certains dépôts inférieurs à trois mois (Livret A, LDD, etc.)

MEDEF
abréviation de "Mouvement des Entreprises de France", principal syndicat patronal français.

M3
Cet agrégat de la masse monétaire est composé de M2 auquel on ajoute les OPCVM monétaires, les effets de pension et les créances inférieures ou égales à 2 ans.

Median price
Désigne le prix médian quotidien d’un titre financier. Il permet de lisser les fluctuations des cours en même séance et est notamment utilisé pour dessiner une tendance sur les graphiques en bar-chart.

MACD (Moving Average Convergence Divergence)
C’est un oscillateur de moyennes mobiles exponentielles. Les signaux d’achat et de vente sont donnés quand le MACD devient positif ou négatif.

Mercosur
marché commun des pays d’Amérique du Sud, crée en 1991.

Madrid SE
Il s’agit de l’indice boursier de la place de Madrid, en Espagne.

Merfox
Mercados de Futuros y Opciones. C’est le marché dérivé de la bourse de Buenos Aires en Argentine.

Majors
Représente les sept devises les plus traitées sur le marché des changes. Ce sont le dollar US (USD), l’euro (EUR), le yen (JPY), la livre sterling (GBP), le franc suisse (CHF), le dollar canadien (CAD) et le dollar australien (AUD).

Métal jaune
désigne l’or.

Management buy out (MBO)
rachat d’une entreprise par ses dirigeants ou ses salariés.

Méthode de Bates
Cette méthode part du principe qu’un investisseur cherche uniquement à placer au mieux ses capitaux. Toute considération non financière est totalement exclue de ce mode de raisonnement. Le prix que cet investisseur est prêt à payer est égal à la somme actualisée des revenus qu’il espère en retirer. Valeur actuelle = D. année 1 / (1 + t ) + D. année 2 / (1 + t )² + ... + D. année a / (1 + t )ª + Valeur année a / (1 + t )ª D. : Dividendes, a : nombre d’années, t : taux d’actualisation, Valeur année a : Voir Gordon-Shapiro.

Mandat de gestion
Contrat par lequel un investisseur mandate un professionnel de la finance pour gérer son patrimoine.

Méthode de Gordon-Shapiro
Cette méthode s’inspire de la méthode de Bates mais est plus simple et plus facilement modélisable. En partant de la formule de Bates, qui actualise une séquence de revenus sur plusieurs années, la méthode de Gordon-Shapiro tend à supposer qu’un investissement peut avoir une durée illimitée. Par conséquent il fait tendre la formule de Bates vers l’infini en supposant que les dividendes augmentent à un taux constant g. Dès lors, la formule de Gordon-Shapiro est la suivante : Valeur actuelle = D. année 1 / (t - g)

Manipulation de cours
technique frauduleuse visant à modifier le cours de bourse d’une action pour en tirer profit : fausses rumeurs, etc.

Méthode de l’actif net corrigé
Pour utiliser cette méthode, il faut partir de la situation nette comptable, c’est-à-dire des fonds propres et procéder comme suit : Actif net comptable = Total de l’actif - provisions pour risques et charges - Dettes financières et circulantes

Marché au comptant
Marché sur lequel les opérations sont réglées immédiatement. Il n’y existe pas de possibilité de crédit comme sur le SRD.

Méthode du Price Earning Ratio (PER ou P/E)
Le PER se calcule comme suit : PER = Cours / Bénéfice par action. La méthode du PER consiste à comparer deux entreprises concurrentes et voir si leurs PER sont comparables. S’ils ne le sont pas, cela veut dire que l’une de ces entreprises est sur-évaluée (ou au contraire sous-évaluée).

Marché de gré à gré
Marché non réglementé par une autorité au sein duquel les transactions se font directement entre deux investisseurs sans intermédiaire.

MIBtel
Principal indice de la bourse italienne de Milan.

Marché dérivé
compartiment de marché sur lequel s’échange des produits dérivés (options, futures, etc.)

Mid Cap
on appelle comme cela une société de taille moyenne. (les autres sont appelées "small cap" et "big cap")

Marché efficient
on dit d’un marché qu’il est efficient s’il répercute en permanence et sans délai toutes les informations connues de son environnement susceptibles de l’affecter.

MIDCAC
indice représentatif des valeurs moyennes. Comprenant un peu plus de cent valeurs, il exclut les financières (holding, banque, assurance et immobilier) et surpondère les valeurs technologiques et mécaniques ainsi que les services.

Marché étroit
se dit d’un marché dans lequel les transactions sont peu nombreuses. C’est l’inverse d’un marché "liquide".

Middle office
dans une banque d’investissement c’est le service qui est chargé de faire l’interface entre les traders et commerciaux ("front office") et la comptabilité et l’administratif ("back office").

Marché gris
Intermédiaire entre le marché primaire et le marché secondaire, c’est le marché sur lequel les professionnels échangent des titres entre le moment de leur émission et de leur introduction officielle en bourse.

Minorité de blocage
Pourcentage minimal de titres à partir duquel un actionnaire peut bloquer les décisions en assemblée générale extraordinaire. La minorité de blocage en France est de 33 1/3% + 1 voix.

Marché interbancaire
Marché interne aux banques et aux établissements de crédit sur lequel ces derniers se refinançant.

Mise en équivalence
Technique comptable utilisée dans la consolidation des entreprises.

Marché libre
marché français non réglementé ou s’échange les titres de petites sociétés qui s’acclimatent à la bourse. Les cotations se font au fixing.

MM ou Moyenne Mobile
Instrument d’analyse technique qui permet d’anticiper une évolution de tendance. A chaque valeur on peut attacher une MM, elle peut être arithmétique ou exponentiel. Il existe des MM à court terme (20 jours) et d’autres à long terme (200 jours). La moyenne mobile d’une valeur se calcule en additionnant les cours de clôture des 50 derniers jours (pour une MM à 50 jours), et en divisant par 50. Il suffit ensuite de faire cette opération pour l’ensemble des cours de l’action. La MM a l’avantage de lisser l’évolution des cours.

Marché monétaire
Marché sur lequel les institutions financières (banques, Etats, banques centrales, assureurs, etc.) se financent ou placent leur liquidités de court terme. Le marché interbancaire est notamment une composante du marché monétaire.

Moins value
différence négative entre le prix d’achat et le prix de vente d’un bien. Quand on perd de l’argent sur une opération boursière, on réalise une moins value.

Marché obligataire
Marché des obligations.

Momentum
Oscillateur de base, il montre la vitesse d’évolution des cours. Lorsqu’il est positif (négatif), il indique une accélération haussière (baissière) des cours. Le passage du zéro peut s’interpréter comme un changement de tendance et donne un signal d’achat ou de vente. Il n’est pas borné donc il définit véritablement la tendance.

Marché primaire
C’est le marché d’émission des titres (introductions en bourse).

MONEP
Marché des options négociables de Paris, sur lequel se négocie les options sur actions et sur les indices boursiers.

Marché secondaire
C’est le marché ou se négocient et s’échangent les titres en bourse.

Money Flow Index
indicateur d’analyse technique.

Marge Brute d’Autofinancement (MBA)
la MBA représente les flux de trésorerie dégagés chaque année par l’activité. La MBA correspond au résultat net, intérêts minoritaires inclus, hors plus values nettes sur cession, hors dotations nettes aux amortissements et provisions, hors quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence mais y compris les dividendes reçus de celles-ci.

Money Flow Index
indicateur d’analyse technique.

Marge opérationnelle (marge d’exploitation)
ratio financier calculé en divisant le résultat d’exploitation par le chiffre d’affaires.

Monoliner
en français on parle de "réhausseur de crédit". Ce sont des organismes chargés de garantir des emprunts.

Mark to market
Signifie valorisation au prix de marché. Cette méthode consiste à évaluer quotidiennement des contrats sur instruments dérivés dans le but est de déterminer les gains ou pertes des positions concernées.

Monopole
situation dans laquelle un seul intervenant est présent sur un marché.

Market Maker (forex)
Opérateur ou institution qui se pose en contrepartie de ses clients en proposant en permanence l’offre et la demande pour chaque paire de devise. Il se couvre ensuite sur le marché interbancaire.

Monopsone
Désigne une situation de marché où il existe un seul acheteur pour de nombreux vendeurs.

Market-maker
Il a pour rôle d’assurer animation et liquidité du marché, en affichant des prix et des quantités pour lesquels il s’engage à acheter et à vendre les actifs négociés sur le marché. Ce sont les " animateurs officiels " d’un marché de gré à gré. On dit aussi "contrepartiste".

Moyenner
consiste à accroître sa position sur une valeur en fonction de l’évolution de son cours. Ainsi, un actionnaire peut renforcer sa position sur une action si le cours baisse afin de diminuer son prix de revient. Cela s’appelle dans ce cas, "moyenner à la baisse", c’est une technique risquée.

Martingale
technique miracle visant à gagner à tout les coups en bourse. Le vieux rêve utopique des boursicoteurs...

MSCI World
Indice boursier calculé par Morgan Stanley Capital International qui regroupe des valeurs cotées dans le monde entier.

MATIF
Marché à Terme International de France. Marché sur lequel se négocient des contrats à terme sur les taux d’intérêts longs (emprunt Notionnel) et courts (Euribor, bons du trésor), sur des indices boursiers et sur les matières premières.

MT
Moyen Terme : moins de six mois.

Maturité
La maturité d’un titre financier désigne le temps restant avant la date d’échéance finale de ce titre. Par exemple, une obligation à échéance 2012 a une maturité de 4 ans en 2008.

Mutual Fund
traduction anglo-saxonne des OPCVM (Sicav, FCP).

Maturité (warrant)
La maturité d’un warrant désigne le temps restant avant la date d’échéance finale du produit. Par exemple, un warrant à échéance 2012 a une maturité de 3 ans en 2009.



Commençant par

M

© 2011 copy   |   Plan du site   |   Accédez à votre compte   |   Mentions légales   |   FAQ   |   Nous écrire             Réalisé par Interaktive